L’horreur du 5 novembre 2018


NO COMMENT

Le 5 novembre 2018, un drame survenait à Marseille : huit habitants mourraient dans l’effondrement de deux immeubles insalubres, situés rue d’Aubagne,
hyper centre de Marseille

Ce jour tragique du 5 Novembre 2018, cela fait moins de 6 mois que j’habite Marseille, 
Locataire à la rue Pollak, à deux pas de la rue d’Aubagne, il y a de quoi vouloir déménager
Pour rester, pour croire que cette goutte d’eau de trop, allait réveiller les consciences et faire agir enfin concrètement les politiques, il me fallait me sentir utile et contribuer à ma façon.

Le projet de créer un Jardin au coeur de Noailles y a pris racine.   

Un projet qui pouvait paraitre futile ou prématurer mais la transition climatique et l’obligation des municipalités d’agir est aussi au coeur de l’actualité.
Imposer Noailles comme quartier pilote d’expérimentations par la végétalisation des rues, par la création d’ilots de fraicheurs etc…pouvait être une stratégie gagnante, obligant les politiques a s’occuper enfin de notre quartier qui rappelons le, loge la Canebière et de son histoire était un quartier ou les aristocrates aimaient vivre.  

Comment Marseille, deuxième commune de France en 2016 avec 862 211 habitants, a pu délaisser ainsi ce quartier, nier son patrimoine, en plein centre ville ?

Edwige – Présidente Fondatrice de l’association le Jardin de Noailles 0767019051

Marseille,
une ville effondrée

Envoyé spécial
du 13 déc 2018
(France 2)

Il n’y aura jamais assez d’hommages

Depuis cette tragédie, le grand public découvre avec horreur que cette réalité touche bien plus de villes. Immeubles insalubres, Propriétaires peu scrupuleux préférant le profit au détriment de la nature humaine sont beaucoup plus nombreux que l’on voudrait. Cela dépasse l’entendement…

POURQUOI ?

Les Taudis Marseillais

France Culture tente de comprendre grâce l’économiste
Etienne Tabbagh, qui a consacré une série à cet évènement dans son podcast Splash
Lire la suite. 

 

France Info:
Effondrement de 2 immeubles à Marseille

Deux immeubles d’habitation se sont effondrés, lundi 5 novembre, dans la matinée, dans le centre-ville de Marseille (Bouches-du-Rhône). Un troisième, fragilisé, est tombé en fin d’après-midi. Les marins-pompiers ont passé la nuit à rechercher d’éventuelles victimes dans les décombres des bâtiments. Deux corps ont été retrouvés, mardi, selon le procureur de la République à Marseille.

 

L’un des deux immeubles, le numéro 63, était « fermé et muré », selon la mairie de Marseille, qui l’avait racheté après avoir pris un arrêté de péril en 2008. Mais il était « entièrement sécurisé », a assuré l’adjointe au maire chargée du logement, Arlette Fructus. Au numéro 65, neuf appartements sur dix étaient en revanche habités, au-dessus d’un commerce vacant au rez-de-chaussée, selon les pompiers. En copropriété, il avait fait l’objet le 18 octobre « d’une expertise des services compétents qui avait donné lieu à la réalisation de travaux de confortement permettant la réintégration des occupants », a assuré la mairie de Marseille. Le troisième immeuble, au numéro 67, qui s’est effondré dans la soirée, avait été abandonné et muré depuis l’été 2012.
Continuer la lecture

GUITINEWS

A Marseille, l’urgence d’éradiquer l’habitat indigne

Le 5 novembre 2018, huit Marseillais perdaient la vie dans l’effondrement de leur immeuble. Un drame mettant en lumière une situation plus globale d’habitat indigne dans la cité phocéenne. Pour éradiquer ce phénomène, des acteurs institutionnels et politiques, des professionnels de l’habitat et des citoyens se sont réunis le 21 novembre dernier, dans le cadre d’un débat organisé par le journal Mars Actu. Constats, situations d’urgence, solutions à court et long terme, tour d’horizon des propositions envisagées.       (continuer la lecture)

POUR PLUS JAMAIS VIVRE ÇA


l’Agora de Noailles
:

Espace de parole public, ouvert à tous, pour aider la population de Noailles
Ateliers de réflexion mensuels pour aider à l’amélioration de l’habitât et plus
L’Atelier populaire d’urbanisme
pour contribuer à l’enquête publique

Pierre-Alain Cardona
Contact : agoradenoailles@gmail.com

Hervé Tremaut – Destination Familles
0491061909